Rechercher par mots-clés

Explorer par catégories

Second Clothing

Fabricant

Depuis 2000

Atelier. Photo fournie par Second Clothing

Fondée en 2000 par les frères Eric et Jacob Wazana, Second Clothing est une entreprise spécialisée dans la production de jeans. Son siège social est à Montréal alors que sa manufacture est située à Saint-Côme-Linière dans la région de la Beauce, autrefois considérée comme la capitale du denim. Il s’agit de l’ancienne usine Les Confections de Beauce, fermée en 2010 et rachetée par Second Clothing l’année suivante.

Second Clothing est principalement connue pour sa marque Yoga Jeans, lancée en 2007. Comme le nom l’indique, la volonté des frères Wazana était de créer un pantalon en denim assez confortable et extensible pour qu’une femme puisse le porter pour faire du yoga. L’entreprise produit également la griffe Boulder Denim, offrant des jeans extensibles conçus pour l’escalade, mais pouvant être portés dans la vie de tous les jours. Plusieurs marques privées font également affaire avec Second Clothing pour la production de leurs jeans.

Eric Wazana – Blue jeans... sur le tapis de yoga!

ModeMontréalTV, Eric Wazana – Blue jeans... sur le tapis de yoga!, 2011.

En 2018, environ 70 employés travaillent dans la manufacture de Second Clothing en Beauce. L’entreprise distribue ses jeans dans plus de 1 000 points de vente au Canada, aux États-Unis, en Australie, au Japon et dans plusieurs pays d’Europe.

Sources

yogajeans.ca Lien externe

Décarie, Jean-Philippe. « Eric Wazana de Yoga Jeans : fabriqués en Beauce, vendus en Chine. » La Presse, La Presse Inc., 9 novembre 2017, http://www.lapresse.ca/affaires/economie/grande-entrevue/201711/09/01-5142931-eric-wazana-de-yoga-jeans-fabriques-en-beauce-vendus-en-chine.php. Lien externe

Leduc, Gilbert. « La Beauce redevient la capitale du denim. » Le Soleil, Groupe Capitales Médias, 12 février 2018, https://www.lesoleil.com/affaires/la-beauce-redevient-la-capitale-du-denim-71ad124ab530890164a10d727ea2abfb. Lien externe

Date de publication

01/02/2019

Auteur

Madeleine Goubau, Collaboratrice

© Musée McCord 2019