Rechercher par mots-clés

Explorer par catégories

Paris Glove

Fabricant

Depuis 1945

Immigrants tchèques, Félix et Lily Monk arrivent au Canada en 1939 pour échapper aux conflits européens et pour travailler dans la ganterie de l’oncle de Lily à Prescott, en Ontario, poursuivant ainsi une longue tradition familiale. C’est à Grenoble, en France, haut lieu de la ganterie à l’époque, que Lily rencontre son mari, Félix, en 1935. Ils se marient et ont deux enfants, Peter et Evie.

Durant la guerre, la ganterie de Prescott, dont Félix possède la moitié des parts, confectionne des gants pour l’armée canadienne.

À la fin de la guerre, ils décident de s’installer à Montréal et ouvrent leur première ganterie sur l’avenue Hôtel-de-Ville, qui, à l’époque, n’est pas encore très réputée. Ils recrutent trois employés et donnent à l’entreprise le nom de Paris Glove, avec pour symbole de leur marque la tour Eiffel, clin d’œil à la capitale mondiale de la couture. Les gants étant cousus à la main, seules deux machines à coudre sont nécessaires. L’entreprise n’a pas de presse de découpage. Félix utilise l’équipement d’un autre gantier.

Il recrute des centaines de couturières qui confectionnent, à raison de deux paires de gants chacune par jour, plus de 1 200 paires de gants par semaine.

L’entreprise se développe et s’installe en 1961 dans un vaste immeuble sur l’avenue du Parc. Une autre usine s’ouvre à Saint-Tite. En plus de fabriquer ses gants, Paris Glove en importe d’Italie et d’Europe de l’Est.

Peter Monk, diplômé de l’Université Columbia, rejoint l’entreprise. Il convainc sa famille de se lancer sur le marché du gant de ski en s’approvisionnant au Japon à faible coût. L’entreprise continue son ascension grâce à la confection réalisée au Canada, aux produits importés d’Europe et aux gants de ski, fabriqués au Japon. En 1973, Peter préside la société. Il achète les Gants Laurentide de la famille Boulet et Paris Glove entre dans le marché du gant industriel. L’entreprise québécoise de Gants Auclair est achetée dans les années 1980. C’est alors que Paris Glove devient un nom reconnu dans le domaine de la ganterie canadienne.

Afin que les marques de Paris Glove puissent rayonner à l’échelle internationale, l’entreprise est achetée en 2011 par New Wave Group de Suède, organisation multinationale, et devient Paris Glove of Canada. En raison de son histoire exclusive dans le domaine de la ganterie, Paris Glove est unique au Canada et l’une des rares à continuer à prospérer en Amérique du Nord.

Sources

www.parisglove.com Lien externe

Date de publication

05/05/2017

Auteur

Musée de la mode, Montréal

© Musée McCord 2019