Rechercher par mots-clés

Explorer par catégories

Maurice Ferland

Né à Lac-Mégantic, 1951

Créateur

1979 - 2003

Figurant parmi les nouveaux créateurs apparus sur la scène québécoise de la mode au début des années 1980, Maurice Ferland connaîtra une longue et prolifique carrière. Après des études en Art vestimentaire au Collège Marie-Victorin, il établit sa compagnie en 1979 et crée une collection de chemisiers sous la signature Les beaux frocs. En 1980, il lance la marque de prêt-à-porter féminin Maurice Ferland et ouvre sur le boulevard Saint-Laurent une boutique qui connaîtra un franc succès. Il conçoit et réalise des collections aux lignes amples et libres, des vêtements confortables et intemporels, auxquels il ajoute une touche décorative inédite.

À Toronto, le concours Clairol Fashion Award 1985 sélectionne Maurice Ferland parmi les 10 finalistes en provenance de l’ensemble du Canada.

La même année, il ferme la boutique du boulevard Saint-Laurent pour se consacrer à la création et à la production de ses collections, diffusées dans de nombreux points de vente au Québec et en Ontario. De 1987 à 1988, il exploite une boutique Maurice Ferland à Toronto, laquelle diffuse également quelques autres griffes québécoises. À la même époque, il s’installe dans un nouvel atelier-boutique sur l’avenue du Mont-Royal.

Ses créations seront bien présentes notamment à la boutique Revenge qui, à partir de la deuxième moitié des années 1980, contribue à la reconnaissance du design de mode québécois. En 1995, il déménage à Sutton, dans la région de l’Estrie, où il fonde L’Atelier-boutique au 14. On le retrouve en 1998 parmi les 10 designers de l’année choisis par le magazine Elle Québec.

La boutique de Maurice Ferland demeure une référence dans la mode hors Montréal jusqu’en 2003, année où le créateur réoriente ses activités commerciales vers les objets de cuisine et diriges ses énergies créatives vers la sculpture.

Sources

Starhemberg, Manfried H. « Non-Sculptor’ Creates Form in Sutton », Sherbrooke Record, 1er septembre 2011, p. 2.

Date de publication

01/10/2004

Auteur

Dicomode

Réviseur

Cynthia Cooper, Musée McCord

Dernière révision le
01/02/2019 Suggérer une modification

© Musée McCord 2019