Rechercher par mots-clés

Explorer par catégories

Lise Gibeau Warden

Diffusion

Depuis 1966

À 19 ans, Lise Gibeau épouse John Warden et embrasse en même temps le monde de la mode.

Dans les années qui suivent, son immersion est totale : de la conception à la vente au détail, rien ne lui échappe. John Warden ouvre une première boutique en 1966 et Lise contribue fièrement à son succès. En 1973, après leur divorce, elle travaille pendant un certain temps à la boutique Designers Internationaux du magasin Holt Renfrew.

À la fin des années 1970, elle fonde une agence de mannequins qui durera deux ans, et au début des années 1980, elle crée une entreprise de promotion et de production d’événements de mode. Elle conçoit de nombreux événements, tels que celui présenté en 1988 à l’Exposition universelle de Brisbane, en Australie, avec la collaboration de créateurs canadiens. Lors des différents salons de mode de Montréal, elle organise des défilés regroupant des designers et des fabricants canadiens des secteurs du vêtement masculin et féminin, incluant ceux de l’industrie de la fourrure. Elle met également sur pied un projet novateur dans le cadre du dernier Salon Canadien International de Mode féminine Montréal en 1991, soit une journée mode organisée exclusivement pour les manufacturiers.

Entre 1980 et 1991, Lise Warden produit des centaines de défilés et fait sa marque. À la télévision, elle coordonne pendant des années le gala de la Griffe d’Or.

Durant cette période, elle poursuit ses activités tout en enseignant au Collège LaSalle puis à l’Académie internationale de la mode et du design. Son parcours dans le domaine de l’éducation l’amène à mettre sur pied des cours et des programmes.

En 1989, elle reçoit un certificat honorifique de l’Académie internationale de la mode et du design pour sa contribution au monde de l’enseignement. Elle est également membre du Fashion Group International dont elle assume la présidence de 1990 à 1992. Elle fait en outre partie du jury lors de différents événements mode et offre ses conseils et ses encouragements aux designers québécois en début de carrière.

En plus de ces activités, elle travaille comme imagiste-conseil pour le personnel de différents réseaux de télévision travaillant en ondes, de même que pour des entreprises et une clientèle privée.

À la mort de John Warden en 2007, Lise joue un rôle clé dans l’organisation et la coordination d’un défilé de mode en hommage au créateur chez Ogilvy, accompagné d’une présentation de ses vêtements. Elle prépare aussi une exposition de ses croquis et de photos dans le cadre de la Semaine de mode de Montréal. En collaboration avec son fils, Marc Warden, elle veille à ce que les archives de John soient données au Musée McCord. En plus de préserver l’héritage de son père, Marc travaille à la réalisation d’un documentaire sur sa vie.

Jusqu’à maintenant, Lise poursuit ses activités en valorisation immobilière et en design d’intérieur, en plus de travailler comme imagiste-conseil. En 2011, elle a commencé à écrire des histoires pour les enfants et des nouvelles autobiographiques.

Date de publication

01/10/2004

Auteur

Dicomode

Réviseur

Cynthia Cooper, Musée McCord

Dernière révision le
01/02/2019 Suggérer une modification

© Musée McCord 2019