Rechercher par mots-clés

Explorer par catégories

Lily Simon

Détaillant

1951 - 2013

Tailleur, André Courrèges, acheté chez Lily Simon, 1973. Don de Carol Kouri, M985.17.1.1-2 © Musée McCord

Lily Simon a été une référence montréalaise dans le secteur de la vente au détail de vêtements de luxe pour femme durant plus de 60 ans. L’entreprise proposait tant des marques européennes comme Courrèges, Jean Paul Gaultier et Giorgio Armani que des vêtements de créateurs québécois comme Leo Chevalier.

Fondée en 1951 par Lily Simon (1917–1989), l’entreprise est d’abord située sur la rue Beaubien.

Le commerce se fait rapidement connaître grâce à ses défilés présentés dans les grands hôtels montréalais.

Lily Simon inaugure par la suite quatre autres adresses dans la métropole : sur la rue Sherbrooke, au Centre Rockland, aux Promenades Cathédrale et au Westmount Square.

En 1989, quatre ans après que Lily Simon a vendu la majorité des parts de son entreprise à un groupe d’affaires montréalais mené par Eloi Dulac, les magasins frôlent la faillite. La fondatrice en reprend alors le contrôle, juste avant de mourir subitement d’une crise cardiaque durant un voyage en Floride en décembre de la même année.

Les magasins Lily Simon ont survécu pendant plus de 20 ans au décès de leur fondatrice. Ils ont fermé leurs portes en 2013.

Tailleur, André Courrèges, acheté chez Lily Simon, 1973. Don de Carol Kouri, M985.17.1.1-2 © Musée McCord

Sources

« Federal Corporation Information – 245869-1 » Gouvernement du Canada, Gouvernement du Canada, https://www.ic.gc.ca/app/scr/cc/CorporationsCanada/fdrlCrpDtls.html?corpId=2458691. Lien externe

« Haute couture retailer Simon dies in florida. » The Gazette, 3 décembre 1989.

Le Journal de Québec. « 600 000 $ de robes volées » canoe.ca, Québecor Inc., 23 juin 2007, http://chroniqueurs.canoe.com/infos/societe/archives/2007/06/20070623-092902.html#. Lien externe

« Lily Simon, la mode continue », La Presse, 15 mai 1990, (récupéré dans BAnQ numérique)

« Lily Simon lutte pour éviter la faillite », La Presse, 16 mai 1989, (récupéré dans Eureka)

« Lily Simon, une pionnière de la mode à Montréal, meurt subitement en Floride », La Presse, 30 décembre 1989, (récupéré dans Eureka)

Registraire des entreprises Québec, Gouvernement du Québec, https://www.registreentreprises.gouv.qc.ca/RQAnonymeGR/GR/GR03/GR03A2_19A_PIU_RechEnt_PC/PageEtatRens.aspx?T1.JetonStatic=87b288aa-8b2e-4122-a041-3e59be430625&T1.CodeService=S00436. Lien externe

Poitras, Jean-Claude. « Les tribulations du haut de gamme » Le Devoir, Le Devoir, 28 décembre 2013, https://www.ledevoir.com/opinion/chroniques/395984/les-tribulations-du-haut-de-gamme. Lien externe

Date de publication

01/10/2004

Auteur

Dicomode

Réviseur

Madeleine Goubau, Collaboratrice

Dernière révision le
01/02/2019 Suggérer une modification

© Musée McCord 2019