Rechercher par mots-clés

Explorer par catégories

Kim Picard Designs

Née à Pessamit

Créateur

Depuis 1998

Kim Picard crée de petites séries de vêtements prêts-à-porter et sur mesure pour homme, femme et enfant, en plus de fournir des services de retouche, de stylisme et de consultation. Ses créations, inspirées de sa culture autochtone, sont conçues et fabriquées au Québec. Selon Picard, ses vêtements sont « … à la fois classiques et modernes, et fortement empreints de symbolisme autochtone ».

Picard est née d’une mère innue et d’un père anishinaabe/kanien’kehaka sur la réserve de Pessamit.

S’identifiant davantage à son héritage innu, elle commence toute jeune à créer et à coudre des vêtements, après avoir regardé sa grand-mère confectionner des vêtements, des courtepointes et des mocassins.

En 1994, elle a l’occasion de collaborer avec Paul-Émile et Madeleine Dominique à la création des costumes pour les Jeux interbandes de Pessamit, une expérience qui l’incite à poursuivre une carrière en mode.

Picard a étudié le design de mode au Collège LaSalle (1994–1997) de Montréal et possède un certificat en gestion du marketing de l’Université McGill (1997–1998). Après ses études, elle travaille pour un certain nombre de designers et d’entreprises de mode à Montréal, dont Roots Canada, Native Innovation Design et Hélène de Grandpré. S’ensuit une pause de cinq ans de l’industrie de la mode durant laquelle elle travaille pour Femmes Autochtones du Québec (FAQ), une association qui défend les intérêts des femmes autochtones, de leurs familles et de leurs communautés.

En 2010, Picard fonde son entreprise de mode à Montréal. Ses créations sont souvent basées sur le symbolisme et des animaux qu’elle voit en rêve. Des designers contemporains comme Versace, Roberto Cavalli et Alexander McQueen sont également pour elle une source d’inspiration.

Ses racines autochtones ont une grande influence sur ses créations.

« Je veux montrer aux gens la beauté de notre culture, dit-elle. Je veux que notre culture prenne vie dans des vêtements modernes. Notre culture autochtone ne réside pas uniquement dans le passé ou dans les musées, elle peut être partout. »

En 2011, elle déménage ses activités à Québec avant de revenir chez elle dans la réserve de Pessamit en 2016. Elle établit son atelier dans la demeure de feue sa grand-mère, là où est né son amour pour la création et la confection vestimentaire. En 2018, Picard prend la décision de délaisser la gestion à temps plein d’une entreprise de mode pour se concentrer sur des projets axés sur sa communauté, son activisme et son amour de la nature. Selon sa page Facebook, elle continue à créer et à fabriquer des vêtements, mais d’une façon plus libre, plus artistique.

Tout au long de sa carrière dans le domaine de la mode, Picard a remporté plusieurs prix et organisé des défilés de mode autochtone. Elle a en outre participé à des défilés de mode aux Jeux olympiques de 2010 à Vancouver, dans le cadre du Village des artisans et Salon des entreprises autochtones.

Sources

« Conférence Kim Picard,désigner, entrepreure, autochotne » Journées Québécoises de la solidarité internationale, Gouvernement du Québec, http://www.aqoci.qc.ca/?Conference-Kim-Picard-designer. 2018. Lien externe

Debi, Tanya. « Up Close and Personal: More with Aboriginal designer, Kim Picard » Undone Magazine, Undone Magazine, https://undonemagazine.wordpress.com/portfolio/up-close-and-personal-more-with-aboriginal-designer-kim-picard/. 2018. Lien externe

Dias, Ross. « Symbolism in Clothing » Indigenous Land, Urban Stories, Ryerson School of Journalism, http://indigenouslandurbanstories.ca/portfolio-item/symbolism-in-clothing/. 2018. Lien externe

« Kim Picard » LinkedIn. LinkedIn Corporation. https://www.linkedin.com/in/kim-picard-37a98128/?originalSubdomain=ca. 2018. Lien externe

Metcalfe, Dr. Jessica R. « Designer Profile – Kim Picard » Beyond Buckskin, Beyond Buckskin, 9 février 2010, http://www.beyondbuckskin.com/2010/02/designer-kim-picard.html. Lien externe

Picard, Kim. « Kimpicardesigns » Instagram, Facebook, Inc., https://www.instagram.com/kimpicardesigns/?hl=en. 2018. Lien externe

Date de publication

01/02/2019

Auteur

Alexis Walker, Musée McCord

© Musée McCord 2019