Rechercher par mots-clés

Explorer par catégories

Irène de Montréal

Née à Bendzin, Pologne, 1916 - Décédée à Montréal, 2001

Créateur

1948 - 1976

Chapeau, Irène de Montréal, 1962. Don de Nelly MacLean Burke, M2007.16.12.2 © Musée McCord

Fuyant Varsovie et l’occupation nazie en 1939, Irene Burstyn passe par l’Italie, vit au Moyen-Orient et en Rhodésie du Nord (aujourd’hui la Zambie) avant de s’installer au Canada en 1944, avec son mari Ignace Burstyn. À Montréal, elle entreprend de confectionner des chapeaux dès 1948.

Sans formation spécialisée dans le domaine, son ingéniosité et sa créativité lui assureront le succès.

Partageant d’abord un atelier sur la rue Mackay, elle ouvre son propre atelier vers 1957, au 1522, rue Sherbrooke Ouest. Elle crée des coiffures aux formes souvent inédites, qui lui valent les louanges de la presse de mode.

En 1954, elle signe tous les chapeaux du défilé de l’Association des couturiers canadiens à New York. Pendant une trentaine d’années, ses couvre-chefs sont en vedette dans les défilés des couturiers et créateurs les plus cotés de Montréal et elle recrute sa clientèle parmi les femmes les plus élégantes et les plus en vue au Canada. La journaliste de mode Iona Monahan qualifie son style de «raffiné et international».

Après la fermeture de son atelier en 1976, elle s’adonne à l’écriture et commence à publier des nouvelles dans les années 1990. Son recueil Picking up Pearls, publié en 1997, se mérite le prix QSPELL (de la Quebec Writers’ Federation) destiné à une première oeuvre. Sa carrière littéraire est interrompue par la maladie qui l’emporte en 2001, à l’âge de 85 ans.

Chapeau, Irène de Montréal, 1962. Don de Nelly MacLean Burke, M2007.16.12.2 © Musée McCord

Sources

Fidelman, Charlie. «‘Irene of Montreal’ designed hats for elite», The Gazette, 22 décembre 2001, p. A6.

Date de publication

01/10/2004

Auteur

Dicomode

Réviseur

Cynthia Cooper, Musée McCord

Dernière révision le
01/02/2019 Suggérer une modification

© Musée McCord 2019