Rechercher par mots-clés

Explorer par catégories

Holt Renfrew

Détaillant

Depuis 1837

Associated Screen News Ltd., Le magasin Holt Renfrew en construction, rue Sherbrooke, Montréal, 1937. MP-0000.2099.3 © Musée McCord

Holt Renfrew est une chaîne canadienne de grands magasins de luxe offrant du prêt-à-porter, des chaussures, des accessoires et des cosmétiques pour femme et homme. On y trouve une vaste sélection de griffes internationales haut de gamme comme Chanel, Hermès, Dior, Prada et Yves Saint Laurent. Holt Renfrew propose également sa marque maison ainsi que les produits de quelques sociétés canadiennes. En 2018, l’entreprise compte huit adresses à Vancouver, Calgary, Edmonton, Toronto et Montréal, où travaillent environ 2 500 employés.

C’est toutefois dans la ville de Québec que son histoire a commencé en 1837 lors du rachat d’une boutique de vêtements et d’accessoires de fourrure par l’immigrant irlandais William Samuel Henderson.

D’abord appelée William Ashton & Co., l’entreprise connaîtra plusieurs changements de nom témoignant chaque fois de l’identité des nouveaux partenaires et propriétaires du commerce. L’appellation Holt, Renfrew & Co. Limited, son nom officiel, date de 1908.

C’est par catalogue que le magasin se fait d’abord connaître auprès d’une clientèle nantie pancanadienne. Son expansion s’amorce par la suite avec le rachat d’autres entreprises spécialisées dans la fourrure ainsi qu’avec l’ouverture de boutiques à Toronto en 1889 et à Montréal en 1910. Sa participation à des expositions internationales lui permet également de se faire un nom à l’étranger.

La famille royale britannique fait d’ailleurs de Holt Renfrew son fournisseur officiel de fourrures à la fin des années 1800.

Dans le courant du 20e siècle, Holt Renfrew devient l’un des points de contact entre les Canadiens et les vêtements haut de gamme, même la haute couture parisienne. Marie-Paule Nolin y tient son propre salon de 1941 à 1949, avec 20 employés. Alvin Walker, directeur dès 1937 et ensuite président jusqu’à la fin des années 1960, fait régulièrement la tournée des collections européennes et choisit des modèles à importer au Canada. Dès 1951, il conclut une entente avec la maison Christian Dior pour laquelle Holt produit des modèles haute couture sous licence à Montréal, la seule ville canadienne à bénéficier de ce privilège. Cette entente durera au moins deux décennies.

Robe, Christian Dior, Holt Renfrew, vers 1959. Don de Alan J. Waters, M973.98 © Musée McCord

Dans les années 1960 et 1970, Holt Renfrew change de mains à plusieurs reprises, passant du détaillant anglais Blackett & Son à la Canadian Acceptance Corporation, propriété de la firme new-yorkaise C.I.T. Financial, puis au groupe de grands magasins Broadway-Hale, basé à Los Angeles.

En avril 1986, Holt Renfrew est acheté par la famille canado-britannique Weston, déjà propriétaire des magasins Brown Thomas en Irlande. Après avoir fait l’acquisition d’autres chaînes de grands magasins, dont l’iconique Selfridges en 2003, les Weston ont rassemblé leurs entreprises sous l’entité Selfridges Group Limited dont les bureaux sont situés à Londres, au Royaume-Uni. Le siège social de Holt Renfrew demeure quant à lui à Toronto.

Sources

holtrenfrew.com Lien externe

« Holt Renfrew » LinkedIn. LinkedIn Corporation. https://www.linkedin.com/company/holt-renfrew/?originalSubdomain=ca. 2018. Lien externe

« Holt Renfrew » Wikipedia, Wikimedia Foundation Inc., 4 novembre 2018, https://en.wikipedia.org/wiki/Holt_Renfrew. 2018. Lien externe

« Nolin, Marie-Paule. » Répertoire du patrimoine culturel du Québec, Gouvernement du Québec, http://www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca/rpcq/detail.do?methode=consulter&id=11961&type=pge#.W6lBCRNKit8. 2018. Lien externe

Selfridges Group. Selfridges Group. http://www.selfridgesgroup.com/. 2018. Lien externe

Date de publication

01/10/2004

Auteur

Dicomode

Réviseur

Madeleine Goubau, Collaboratrice

Dernière révision le
01/02/2019 Suggérer une modification

© Musée McCord 2019