Rechercher par mots-clés

Explorer par catégories

Hilary Radley

Née à Sheffield, 1950

CréateurMarque

Depuis 1986

Hilary Radley est une marque de prêt-à-porter pour femme principalement connue pour ses manteaux à la fois classiques et colorés, tant des vestes matelassées que des cabans, des capes et des imperméables. La designer qui donne son nom à la griffe est originaire d’Angleterre où elle a fait ses études en mode à l’Université De Montfort. Arrivée à Montréal en 1976, elle est allée vivre quelques années à New York pour travailler comme designer pigiste, pour finalement revenir dans la métropole québécoise en 1983.

Hilary Radley lance sa première collection de vêtements d’extérieur en 1986.

Dès ses débuts, ses créations alliant matières nobles et technologies de confection lui valent d’être qualifiée de « reine des manteaux » par le directeur de la rédaction du Women’s Wear Daily, Miles Socha.

Les années 1990 sont synonymes d’expansion pour Hilary Radley qui ouvre sa première salle d’exposition à New York. Des magasins comme Bloomingdale’s, Saks Fifth Avenue et Barneys New York adoptent alors ses manteaux. À la même époque, elle signe un contrat de production avec le manufacturier québécois Utex Fashion Group.

La marque Hilary Radley est petit à petit apposée à d’autres produits, notamment des vêtements pour homme, des montures de lunettes, des chaussures, des écharpes et des sacs à main.

Après avoir délaissé graduellement la direction artistique de sa marque, Hilary Radley fait un retour en 2009 lorsqu’elle met fin à son entente avec Utex pour en signer une nouvelle avec la firme américaine Levy Group. En 2017, sa griffe est achetée par le groupe canadien Corwik, déjà propriétaire de la marque Katherine Barclay. Les deux marques sont alors fusionnées pour devenir les collections Hilary Radley for Katherine Barclay dont Barbara Boosamra est la directrice artistique. En 2018, les collections sont distribuées dans 700 boutiques en Amérique du Nord. Le siège social de Hilary Radley est situé sur la rue Chabanel, dans le quartier de la mode à Montréal.

Sources

Latimer, Joanne. « Canadian romance: girl meets coat » Maclean’s, Rogers Media, 23 novembre 2009, https://www.macleans.ca/culture/canadian-romance-girl-meets-coat/. Lien externe

Lavigne, Lucie. « Hilary Radley, la maestro du manteau » ELLE Québec, Groupe TVA, 18 septembre 2007, https://www.ellequebec.com/mode/tendances/article/hilary-radley-la-maestro-du-manteau. Lien externe

« Meet Hilary Radley » Fab Over Fifty, Brinsights, LLC., 27 février 2010, https://www.faboverfifty.com/women/blog/hilary-radley/. Lien externe

Date de publication

01/10/2004

Auteur

Dicomode

Réviseur

Madeleine Goubau, Collaboratrice

Dernière révision le
01/02/2019 Suggérer une modification

© Musée McCord 2019