Rechercher par mots-clés

Explorer par catégories

Auto-Élégance

Diffusion

Fin années 1930 - 1979

Événements mettant en vedette des collections de mode et des automobiles. Les premières éditions d’Auto-Élégance auraient eu lieu à Montréal dès la fin des années 1930, sous les auspices de la Ligue de la jeunesse féminine, et auraient attiré les foules au stade Molson.

L’idée serait venue à des membres de la Ligue d’organiser l’événement après avoir appris que des couturiers parisiens présentaient leurs nouvelles créations en les associant à de nouveaux modèles de voitures.

La formule est reprise dans les années 1950 par l’Association des couturiers canadiens qui en fera l’une des principales activités de présentation de mode de ses membres. Dans les années 1950 et 1960, l’hôtel Mont-Gabriel, dans les Laurentides, est le lieu de prédilection des organisateurs des défilés Auto-Élégance. On compte aussi au moins une édition de l’événement à l’Estérel, un hôtel également situé dans les Laurentides. En 1956, Auto-Élégance regroupe plusieurs activités parmi lesquelles une exposition intitulée L’Art au soleil, à laquelle participe l’artiste Jean-Paul Mousseau. En 1965, un événement Auto-Élégance est présenté à Montréal, à la Place des Arts, au profit des Grands Ballets Canadiens. Lors des deux dernières éditions d’Auto-Élégance au Mont-Gabriel, coordonnées par Roberte Bolduc en 1977 et en 1979, les créations de mode sont associées aux voitures de collection, aux puissantes motos et même aux patins à roulettes.

Sources

Giroux, Jacqueline, 1989. Yvette Brillon. Femme de cœur et femme de têtes, Longueuil, La Société historique du marigot de Longueuil, p. 57, 59.

L’Art au soleil (programme), Mont-Gabriel Club, Piedmont, 16 juin 1956. — Présentée dans le cadre de «Auto-élégance».

Date de publication

01/10/2004

Auteur

Dicomode

Réviseur

Cynthia Cooper, Musée McCord

Dernière révision le
01/02/2019 Suggérer une modification

© Musée McCord 2019