Search by keywords

Browse by categories

Tricofil

Manufacturer

1916 - 1982

This page is only available in French. It will be translated into English when the information is updated.

Entreprise manufacturière de textile et de vêtements fondée à Saint-Jérôme en 1916 et qui deviendra plus tard la Regent Knitting Mills, puis Tricofil en 1975. Lorsque l’entreprise est achetée par l’homme d’affaires montréalais Hyman Grover en 1944, elle compte environ 1 300 employés. L’usine produit alors des tissus et des tricots, mais confectionne également des vêtements de base et des vêtements de travail. Les employés, syndiqués depuis 1937, mènent plusieurs grèves importantes à partir des années 1950.

Au début des années 1970, l’usine compte moins de 500 employés et n’arrive pas à contrer les effets de la crise qui sévit dans le textile. Lorsque la compagnie ferme l’usine en 1974, les travailleurs décident de poursuivre la production et tentent de mettre en œuvre une nouvelle entreprise en cogestion avec le gouvernement du Québec. Face à un refus du gouvernement de s’associer au projet, les travailleurs créent l’entreprise autogérée Tricofil en 1975. C’est toutefois avec l’arrivée au pouvoir du Parti Québécois en 1976 que sera acquis le soutien financier nécessaire à la relance.

Le parcours de Tricofil sera parsemé de difficultés. Bien que la compagnie obtienne le statut légal de «coopérative ouvrière de production» en 1980, l’usine fermera définitivement ses portes en 1982, faute d’avoir atteint le niveau de rentabilité économique exigé par les bailleurs de fonds. Il reste que l’expérience de Tricofil a marqué l’histoire du Québec moderne. Un des dirigeants ouvriers, Paul-André Boucher, a publié un livre sur les événements. Dans la préface de ce livre, le sociologue Jacques Grand’Maison souligne la richesse de leçons à tirer de «cette aventure bouleversante de Tricofil qui a été à la fois un chantier, une école, une communauté de destin… un risque, un défi, un test de vérité… un cri qui s’est donné des mains et qui met en joue tout le pays pour sonder ses reins et sa volonté de naître.»

Publication date

01/10/2004

Author

Dicomode

© McCord Museum 2019