Search by keywords

Browse by categories

Morgan

Retailer

1845 - 1972

Cape (detail), Henry Morgan & Co. Ltd., 1895-1900. Gift of Huguette Fauteux Sicotte in memory of Suzanne Mathieu, M999.72.1 © McCord Museum

This page is only available in French. It will be translated into English when the information is updated.

C’est en 1845 que Henry Morgan et David Starke Smith, immigrants d’Écosse, ouvrent un petit magasin de nouveautés (lainages, tissus, articles de mercerie, linge de maison) dans le Vieux-Montréal. L’entreprise alors nommée Smith and Morgan, située sur la rue Notre-Dame près de la rue McGill, est par ailleurs de courte durée. Dès 1850, les frères Henry et James Morgan forment la Henry Morgan and Company, qui devient en 1906 la Henry Morgan and Company Limited. Rapidement, la maison Morgan, nommée Colonial House jusque dans les années 1930, est reconnue pour la qualité et la variété de ses produits, importés d’Europe pour la plupart, et destinés en bonne partie à une clientèle cossue.

L’entreprise progresse rapidement : vers 1878, Morgan devient le premier magasin de vente au détail au Canada à adopter l’organisation en rayons. La Henry Morgan and Company innove également lorsqu’elle s’installe en 1891 rue Sainte-Catherine (à l’angle de la rue Union), dans un quartier jusque-là résidentiel et dans un bâtiment signé par l’architecte John Pearce Hill décrit comme un mélange «Renaissance et roman» mais qui refléterait aussi l’influence moderniste de Louis Sullivan (magasin Carson Pirie Scott à Chicago).

Wm. Notman & Son, Henry Morgan’s store, about 1890. VIEW-2539.1 © McCord Museum

Par la suite, plusieurs transformations seront apportées au magasin du centre-ville. Dès 1901, on adjoint au magasin de quatre étages un bâtiment de cinq étages rue Aylmer puis, en 1923, des réfections et agrandissements majeurs (un nouvel immeuble de huit étages est ajouté) sont effectués en bordure de la rue Union, le tout conçu par les architectes Barott et Blackader. Enfin, en 1964, on procède à des agrandissements du côté nord, le commerce occupant désormais tout le quadrilatère Sainte-Catherine, De Maisonneuve, Aylmer et Union. De même, d’autres bâtiments et magasins Morgan verront le jour au fil des années : par exemple les Ateliers Henry Morgan and Company Limited, qui offrent entre autres divers services de décoration, sont inaugurés en 1907 sur la Côte du Beaver Hall.

Dans les années 1950 l’entreprise, qui demeure essentiellement montréalaise, possède une dizaine de magasins dans l’Est du Canada, à Toronto, à Ottawa, à Hamilton ainsi que dans divers centres commerciaux situés autour de Montréal (Rockland, Snowdon, Boulevard, Dorval). Cela fait de Morgan l’une des plus importantes entreprises de vente au détail au pays. À cet égard, il jouera un rôle majeur dans la diffusion des diverses tendances de la mode à laquelle il accordera une grande importance au sein de son organisation : lieux réservés à la mode (par exemple les Fashion Floor, Designer’s room, Salon des fourrures au magasin principal en plus des divers départements), présence remarquée de directrices de mode telles Eve Trill et Roberte Bolduc, présentation régulière de défilés et autres.

Demeurée aux mains de la famille Morgan jusqu’en 1960, l’entreprise devient cette année-là la propriété de la Compagnie de la Baie d’Hudson. Signe du prestige Morgan, les magasins québécois nouvellement acquis par La Baie conserveront le nom de Morgan jusqu’en 1972.

Publication date

01/10/2004

Author

Michelle Comeau, Dicomode

© McCord Museum 2019