Search by keywords

Browse by categories

Eaton

Retailer

1869 - 1999

Timothy Eaton Company, Eaton’s Summer Catalogue, 1943. Gift of Susan Alain, Fashion, Fabrics and Clothing Collection C609, M2003.19.2 © McCord Museum

This page is only available in French. It will be translated into English when the information is updated.

Les magasins Eaton, qui ont constitué un véritable empire commercial, ont joué un rôle considérable dans la diffusion de la mode, par une promotion judicieuse de plusieurs gammes de produits : que l’on pense aux vêtements haute couture destinés aux défilés de mode et à un marché plutôt restreint ou aux articles variés offerts à l’ensemble de la famille.

En 1869, Timothy Eaton, un immigrant irlandais, ouvre une boutique de nouveautés sur la rue Yonge à Toronto. La plupart des produits sont importés d’Europe, vendus au comptant et à prix fixes. Dès 1883, Eaton, qui cherche à agrandir son commerce, déménage mais toujours sur la rue Yonge. C’est d’ailleurs durant cette période que l’entreprise adopte l’organisation des magasins à rayons et, en 1891, devient une société par actions : la Compagnie T. Eaton Limitée.

Bathing suit, Eaton, 1910-1918. Gift of Eaton’s Canada, M991X.1.1.1-2 © McCord Museum

Si les pratiques commerciales de la maison Eaton ne sont pas entièrement nouvelles, celle-ci a néanmoins contribué à les diffuser largement au Canada. Ainsi, un service de commandes postales débute en 1874 et un catalogue paraîtra, à partir de 1884, pendant près d’un siècle. Le catalogue est publié en français de façon définitive à partir de 1927 et cesse de paraître en même temps qu’on met fin au service de commandes postales en 1976. Timothy Eaton ouvre en 1893 ses premiers bureaux d’achats à Londres, surtout pour les vêtements et produits mode, bureaux qui seront suivis de plusieurs autres. En plus des magasins et bureaux, la compagnie possède quelques entreprises de fabrication, notamment dans le vêtement.

Dans les années 1920 et 1930, la compagnie Eaton contrôle environ la moitié du marché des magasins à rayons canadiens. C’est au cours d’une période d’expansion majeure à travers le Canada que Eaton acquiert le magasin Goodwin (1925), situé sur la rue Sainte-Catherine à Montréal. Sans interrompre les activités du magasin, celui-ci est entièrement reconstruit par la firme d’architectes Ross et MacDonald et le bâtiment de six étages est terminé en 1927. Dès 1931 on achève la construction de trois nouveaux étages qui comprennent la célèbre salle à manger «Le 9e» au style art déco. Plus tard, en 1959, de nouveaux agrandissements sont effectués au magasin du centre-ville vers le boulevard De Maisonneuve.

Les années 1950 et 1960 entraînent diverses restructurations, fermetures mais aussi ouvertures de succursales, entre autres avec la multiplication des centres commerciaux. Ainsi la Compagnie T. Eaton, dont la propriété demeure aux mains de la famille Eaton, possède en 1994 plus de 90 succursales dans 9 provinces du Canada. En tout temps, l’organisation de la mode y a occupé une place de choix : espaces spécifiques à l’intérieur des magasins consacrés aux diverses variétés de vêtements, direction de mode bien soutenue notamment par Doreen Day ( en 1925 l’un des 12 membres fondateurs à New York du Fashion Group International), Jennifer Lindsay et Joan Aird, présence aux défilés internationaux, organisation de défilés saisonniers à la salle à manger «Le 9e».

Toutefois, à la fin des années 1990, cette entreprise gigantesque et plus que centenaire connaît de sérieuses difficultés. En 1997 elle se place sous la protection de la Loi de la faillite et en 1999 tous ses magasins au Québec sont définitivement fermés.

Publication date

01/10/2004

Author

Michelle Comeau, Dicomode

© McCord Museum 2019