Search by keywords

Browse by categories

Dupuis Frères

Retailer

1868 - 1978

Catalogue, Dupuis Frères, 1955. Gift of Alex Cawadias, M2007.68.6.1 © McCord Museum

This page is only available in French. It will be translated into English when the information is updated.

Pendant plus de 100 ans, Dupuis Frères a joué un rôle fort important dans la diffusion d’articles de mode adaptés à toutes les bourses. S’affichant d’abord comme «Le magasin du peuple», puis comme celui de la famille canadienne, le grand magasin canadien français s’est également fait reconnaître comme celui de l’élégance à la française avec ses défilés saisonniers et ses modèles haute couture.

En 1868, Joseph-Nazaire Dupuis fonde un magasin de deux étages rue Sainte-Catherine, près de la rue Montcalm, dans l’est de la ville de Montréal. Il offre principalement des importations provenant de France et d’Angleterre. L’entreprise possède également un magasin de gros situé rue Saint-Paul dans le Vieux-Montréal et un autre magasin de détail, rue Notre-Dame (l’existence de ces derniers sera brève). Après un premier déménagement à l’angle de la rue Amherst, un nouvel édifice Dupuis est érigé en 1882, rues Sainte-Catherine et Saint-André, qui s’agrandit progressivement pour finalement occuper tout le quadrilatère Saint-Christophe, Saint-André, Sainte-Catherine et Demontigny. L’établissement de renom donnera le ton à un secteur en voie de devenir un important quartier commercial.

Véritable magasin à rayons dès le 19e siècle, offrant une grande variété de marchandises, l’entreprise qui est incorporée en 1921 sous la dénomination Dupuis Frères Limitée, demeure une propriété familiale jusqu’en 1961. La compagnie procède vers 1921 à la mise sur pied d’un comptoir postal et au lancement d’un catalogue qui sera distribué jusqu’en 1962, principalement au Québec mais aussi à l’extérieur de la province. On trouve des bureaux de commande dans les principales villes du Québec et un catalogue particulier est distribué aux couvents, collèges et institutions religieuses. Une imposante annexe est érigée en 1923 et des rénovations majeures visant une plus grande modernisation sont effectuées dans les années 1930 et 1940. Outre le magasin de la rue Sainte-Catherine, l’entreprise compte une succursale à l’Hôtel Windsor offrant des articles et vêtements pour hommes.

Par ailleurs, en 1961 l’entreprise passe sous le contrôle de la Corporation de valeurs Trans-Canada, dont le président est Jean-Louis Lévesque. Dupuis passe ensuite aux mains de Marc Carrière, de la firme Sogena, qui fait construire la Place Dupuis en 1973 sur le site de l’ancien magasin qui est démoli. Quelques succursales Dupuis voient le jour durant la décennie 1970, sur la rue Saint-Hubert, au Carrefour Laval, aux Galeries d’Anjou et à Trois-Rivières.

Tout au long de son histoire, Dupuis s’attache à diffuser la mode : en plus des nombreux départements de vêtements et accessoires et la présence de lieux spécifiques soigneusement étudiés tels Le petit Salon, au magasin principal, une direction de la mode sera bien assurée par des personnes telles que Rosario Trudel, Michelle Tisseyre et Michèle Boulanger-Bussière pour ne nommer que celles-là. Au cours des années 1970 l’entreprise connaît d’importantes difficultés. En 1978, acculés à la faillite, les magasins Dupuis doivent fermer leurs portes, y compris celui de la rue Sainte-Catherine qui a vécu plus d’un siècle.

Catalogue, Dupuis Frères, 1955. Gift of Alex Cawadias, M2007.68.6.1 © McCord Museum

Publication date

01/10/2004

Author

Michelle Comeau, Dicomode

© McCord Museum 2019